mai 15

0 COMMENTAIRES

Introduction à une Alimentation Équilibrée Selon l’Ayurvéda

Avant de me lancer dans l'alimentation ayurvédique, permet-moi de te parler d'énergie. En regardant les choses bien attentivement, tout est énergie. Si tu décomposes une matière en ses plus petites particules, tu auras beaucoup de vide (espace entre l’atome et ses limites) et de l’énergie. Bien que nous ne le percevions pas, c'est également vrai pour notre corps : nous sommes faits de vide et d'énergie, comme tout ce que nous mangeons et buvons. Et les énergies de notre nourriture influencent les énergies de notre corps.

La nutrition ayurvédique : Bien-être mental

Alimentation ayurvédique et bien-être mental

L'alimentation joue un rôle majeur dans le maintien de notre santé physique et mentale car c'est une source d'énergie importante. On dit que « la nourriture est un médicament ». Cela signifie que, si nous faisons attention à notre alimentation, nous pouvons éviter de nombreuses maladies. Le régime alimentaire peut être un traitement efficace en soi et l'alimentation ayurvédique est un grand soutiens.

Bien que les résultats du régime alimentaire soient plus lents à se manifester que ceux des médicaments, ils sont sûrs et sans effets secondaires. Une mauvaise alimentation est la cause principale de toutes nos « maladies de l'abondance ». L'Ayurvéda met l'accent sur une alimentation variée et équilibrée, comme facteur principal dans le traitement à long terme du corps physique de l'individu.

Dans la philosophie védantique, il existe un dicton : « Aharshudhou satva shudhihi ». Cela signifie environs ceci : « Si nous mangeons sainement, l'esprit deviendra lui aussi sain ». Ce que nous mangeons affecte nos émotions et peut créer une prédisposition aux troubles psychologiques et physiques. Tout comme les émotions négatives peuvent perturber notre digestion, une mauvaise digestion peut perturber nos émotions. Et bien sûr, il en va de même pour ce que nous buvons.

Voyons donc de plus près ce que l'Ayurvéda nous apprend en matière d'alimentation ayurvédique saine.

Tu ne connais pas encore l'Ayurvéda ? Ni la théorie des trois Doshas ? Consulte le « Guide du débutant pour une vie plus saine et plus heureuse » pour obtenir des informations générales. Et tu peux trouver des informations encore plus détaillées sur ce site web.

La nutrition ayurvédique : Les principes de l'alimentation

Principes alimentaires ayurvédiques

Selon l'Ayurvéda, les soins alimentaires comprennent la bonne préparation de la nourriture, les bonnes combinaisons et la bonne quantité de nourriture, la bonne fréquence des repas et les bons moments et lieux pour manger. Le bon état émotionnel et mental est également important, car une bonne nourriture prise de mauvaise humeur peut provoquer des maladies. Même la bonne attitude de la personne qui prépare la nourriture est importante ; en fin de compte la cuisine devrais être faite avec amour et bonne humeur.

Tu devrais manger en quantité modéré, en fonction de la force de ton pouvoir digestif. La bonne quantité de nourriture pour une personne est celle qui est digérée à temps et qui ne perturbe pas la santé naturelle. Tu ne devrais pas remplir plus de la moitié de ton estomac avec de la nourriture, un quart avec du liquide et laisser un autre quart pour laisser de l'espace pour bien digérer le tout.

La nutrition ayurvédique : Les facteurs alimentaires qui affectent notre santé

Huit facteurs de l'alimentation qui affectent notre santé

  1. Qualité naturelle des aliments. Comment ont-ils été produits et transformés ? A base de plantes : Ont-elles été traitées avec des pesticides, des herbicides, des fongicides ou des engrais artificiels ? Ont-elles poussé dans un sol vivant ou dans une sorte de substrat ? A base d'animaux : Ont-ils été nourries avec du soja ou d'autres fourrages provenant de l'autre bout du monde ? Ont-ils reçu régulièrement des injections d'antibiotiques ? Étaient-ils gardés en cage ? Ont-ils déjà vu la lumière du jour ?
  2. Préparation. Comment la nourriture est-elle préparée ? Dans quel type de récipient ? Avec quelles émotions ?
  3. Combinaison. Certaines combinaisons d'aliments facilitent la digestion, d'autres l'entravent.
  4. Quantité de nourriture. Apprends à écouter ton corps pour savoir quand tu auras assez mangé. Et ne mange pas quand tu n'as pas faim. Tu peux exprimer ta sensation de faim sur une échelle de 1 à 10. 1 signifie que tu es tellement rassasié que tu es prêt à éclater, et 10 signifie que tu t’évanouis de faim. Essaye de ne pas manger si tu n'es pas au moins à 7, de préférence à 8. Et jamais à moins de 4 ou 3 sur cette échelle.
  5. L'habitat. Ta situation géographique est importante, car tu dois essayer de manger des aliments qui ont été produits près de chez toi.
  6. Saison. Comme sous le point 5, essaye autant que possible de manger des aliments qui sont de saison. Mange donc des fraises en été, pas en hiver...
  7. Règles d'utilisation. Comme décrit ci-dessus, sous « Les principes ayurvédiques de l'alimentation ».
  8. Selon la constitution. Nous sommes tous des individus. Ce qui est bon pour une personne peut être totalement mauvais pour une autre. Il est donc important de connaître sa constitution afin de pouvoir adapter son alimentation en conséquence.

Nous sommes en train de créer un outil permettant de faire un test des Doshas en ligne afin de créer une liste personnelle de recommandations alimentaires. Nous la mettrons à ta disposition dans quelques semaines. Tu peux t’inscrire dès maintenant à notre liste de diffusion pour être tenu au courant.

Qualités (Gunas) et goûts (Rasas) dans l'alimentation ayurvédique

En Occident nous avons l'habitude de considérer l'alimentation du point de vue des calories ou de certains nutriments contenus dans ces aliments. En revanche l'approche de l'alimentation
ayurvédique se fonde davantage sur le sens intuitif des qualités et des goûts des aliments.

Donc sur ce qui est attrayant pour l'individu en fonction de l'odeur, du goût, de la température et de la texture. En ayant confiance que lorsque le corps est en bonne santé, il sera attiré par les aliments qui lui conviennent le mieux.

La nutrition ayurvédique : Rasas et Gunas

La nourriture en Ayurvéda est classée selon ses qualités (Gunas) et ses goûts (Rasa). Il existe six Gunas principales : lourde, légère, sèche, huileuse, chaude et froide. En outre, il existe six Rasas: sucré, aigre, salé, amer, épicé et astringent.

Dans l'alimentation ayurvédique tous les goûts et qualités doivent être présents dans chaque repas, mais les proportions doivent varier pour équilibrer la constitution de l'individu. Il est donc important de faire attention aux qualités et aux goûts de tes repas ce qui permet de planifier des repas presque parfaits.

Ce qu'il faut éviter

  • Aliments acides. Ils sont nocifs pour l'ensemble du système. Tout ce qui se trouve dans le corps humain est de nature alcaline. Les aliments non végétariens sont très acides et très difficiles à digérer. Les fruits et les légumes sont facilement et rapidement digérés. La plupart des fruits et légumes sont alcalins. Les légumes contiennent des sels naturels, des minéraux et des vitamines. Les fibres contenues dans les légumes sont essentielles à la digestion.
  • Restauration rapide, aliments instantanés, malbouffe et boissons gazeuses ou sodas ?
  • Huiles insaturées, pain blanc, sucre blanc et aliments en conserve et en boîte autant que possible ?
  • L'utilisation de récipients en aluminium. Les récipients en acier et en cuivre sont meilleurs.
  • Dans la mesure du possible, ne pas manger avant le lever du soleil ou après 8 heures du soir.
  • Prendre n'importe quel repas quand on est nerveux, anxieux, en colère ou effrayé, ni quand on est excessivement pensif ou inquiet ? Autrement dit, il est préférable de manger dans une atmosphère calme et tranquille.
  • Aliments excessivement acides ou fermentés, en particulier le pain levé ?

Quelques conseils généraux

  • Lave-toi les mains avant de manger, ou même de préparer des aliments ?
  • Remercie pour ce que tu vas manger et surtout sois conscient du fait qu'il y a beaucoup de personnes moins fortunées dans ce monde qui n'ont pas assez à manger ?
  • Prends des aliments chauds et facilement digestibles. Évite les aliments périmés ou réfrigérés.
  • Les aliments sont principalement lourds ou légers pour notre digestion; ils peuvent être allégés par l'utilisation d'épices ou par réduction de la quantité. Les aliments sont également secs ou humides. Ils peuvent être rendus plus secs par évaporation ou par préparation à sec ; ils peuvent être rendus plus humides par l'ajout de liquides ou d'huiles.
  • En présence de signes d'aliments mal digérés (par exemple : mauvaise haleine, langue fortement enrobée, gaz, urine trouble, nausées, ballonnements), il est préférable de nettoyer ton système et de l'équilibrer en jeûnant pendant une journée ou en sautant un repas jusqu'à ce que l'appétit revienne.
  • Un bon jeûne (une fois par semaine, par quinzaine ou par mois, selon l'état de ta santé général, ta constitution, etc. ) est bénéfique. Il permet de purifier ton système. Bois beaucoup d'eau, des tisanes et/ou de l'eau de riz les jours de jeûne ?
  • Mâche les aliments correctement. Ne mange pas trop vite ni trop lentement.
  • Sois attentif et conscient de ce que tu manges. Il faut éviter de regarder la télévision, de lire ou toute autre forme de stimulation nerveuse pendant les repas. Ne t’engage pas dans une conversation sérieuse en mangeant ?
  • Mange seul ou en compagnie d’amis ou de la famille avec lesquels tu peux te détendre complètement. Mange dans un endroit calme et propre. 
  • L'écoute de musique classique ou d'autres musiques apaisantes peut aider à créer une ambiance agréable ?
  • Sirote de l'eau chaude avec ton repas pour faciliter la digestion. Ne bois jamais d'eau glacée ou de lait avec ton repas.
  • La nourriture doit être savoureuse et facile à digérer. Les aliments qui te répugnent ne peuvent pas te nourrir, quelles que soient les allégations de santé qui s'y rattachent.

As-tu apprécié cet article? Laisse un commentaire ci-dessous et/ou partage sur les réseaux sociaux!

Karen

A propos de l'auteur

Karen Drost est passionnée par la santé, en particulier la nutrition. À tel point qu'elle s'est formée et qualifiée en tant que thérapeute nutritionnelle ayurvédique en 2010. Elle commence chaque jour par du yoga, des exercices de respiration et une méditation. Lorsqu'elle n'aide pas les autres à changer leurs habitudes pour améliorer leur santé et leur bonheur, elle peut se retrouver perdue dans un livre ou passer un moment précieux avec son partenaire Christophe et / ou son cheval.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Rejoins-nous et commence tes changements dès aujourd'hui!

Il est temps de prendre les choses en main. Télécharge notre « Fiche de Changement » gratuite pour commencer dès maintenant, tes changements vers plus de santé et de bonheur.